JeuxPCPC & Mac

Guild Wars : une aventure extraordinaire

Guild-Wars-Cover

Sorti il y a maintenant 12 ans, Guild Wars est un des premiers MMORPG sans abonnement qui a eu un énorme succès, à tel point qu’il est devenu l’alternative la plus crédible à World of Warcraft, et encore aujourd’hui avec Guild Wars 2, l’un des jeux les plus joués en ligne. Il s’est vendu à plus de 6 millions d’exemplaires. Un excellent jeu qui se rapproche plus de la veine des Diablo que des World Of Warcraft.

Avec Guild Wars (ou GW pour les intimes) on parle même de CORPG, c’est à dire de “Competitive online role-playing game” tant le jeu peut-être tournée JcJ, Joueur contre Joueur.

On peut souligner 2 aspects du jeu :

  • Guild Wars dispose d’un mode solo riche dans un univers médiéval, intrigant, à la durée de vie monumentale, jouable seul ou à plusieurs (je vous recommande à plusieurs quand même)
  • L’aspect compétitif par le biais d’affrontements entre joueurs, des combats de guildes, et également de factions rallonge considérablement la durée de vie et a crée une grande communauté de joueurs. Des tournois sont régulièrement organisés et l’on peut voir les meilleurs joueurs s’affronter. Là encore, le PvP et le GvG demande des stratégies bien différentes, étant donné le nombre plus important des équipes en GvG.

Petit Lexique :

  • DPS : Damage per Second
  • Heal : de l’anglais soigner, le personne qui soigne c’est à dire ici le moine
  • GW : Guild Wars
  • PvP : People vs People (vous jouez contre des joueurs)
  • PvE : People vs Environment (vous jouez contre l’ordinateur)
  • GvG : Guild vs Guild
  • CORPG : Competitive online role playing game

Sa suite, Guild Wars 2 sorti en Aout 2012 a également remporté un large succès bien que de nombreux mécanismes du jeux se sont vus totalement bouleversé. Selon le site http://caas.raptr.com, le jeu depuis sa sorti est dans une position stable moyenne de 1% de la totalité des joueurs PC en ligne. On a récemment pu voir que le jeu a atteint 7 millions de comptes lors de la sortie de la première extensions Heart of Thorns fin 2015.

Ainsi, bien que Guild Wars soit moins peuplé aujourd’hui qu’auparavant, le jeu est toujours jouable et dispose d’une solide communauté de fidèles.

Un peu d’histoire

Le jeu a été développé par l’éditeur ArenaNet édité par le Coréen NC Soft.
Le studio d’ArenaNet a été fondé par trois anciens membres de Blizzard : Mike O’Brien, ancien dirigeant et Lead Programmer chez Blizzard qui a notamment travaillé sur Warcraft 3, Warcraft 2, Starcraft, Diablo mais également la plateforme Battle.net. Il est aujourd’hui le president d’ArenaNet. Il a également figuré dans le magazine américain PC Gamer en tant qu’un des 25 “Game Gods”

 

PC-Gamer-Cover
Mike O’Brian dans les Game Gods : “les 25 meilleurs créateurs de jeux”

Patrick Wyatt fut responsable réseau et technology chez Arenanet. Il avait auparavant grandement contribué aux fonctionnalité réseau et au multijoueur des jeux Blizzard. Il travaille aujourd’hui chez Amazon en tant que Senior Principal Engineer at Amazon Games.
Jeff Strain, ancien Lead Programmer sur World of Warcraft, fut un temps chez ArenaNet responsable de la production et responsable artistique a fondé sa société de développement : Undead Labs. Le studio ArenaNet fut racheté par NCSoft en 2002.

Voici quelques screenshot lors de la première version du jeu. On remarquera que les codes couleurs du jeux ont rapidement changé pour obtenir un ton plus sombre et automnale, ainsi que les personnages qui sont devenus plus fin et moins large, sans doute pour se différencier de World of Warcraft et devenir plus réalistes (Images issues d’IGN.com).

  • Club-Retro-GW-Beta-5

Le jeu fut donc développé de 2001 à 2005. Voici un extrait de la bêta présenté à l’E3 en 2004 :

Un an de development plus tard, le lancement du jeu a eu lieu en Avril 2005 pour le plaisir des joueurs. IGN lui a donné un 9/10, tandis que jeuxvideo.com lui a attribué la note de 17/20, Metacritic : 89/100.

Parlons Gameplay …

En effet le jeu était en soit très différent en terme de Gameplay et proposait une nouvelle expérience au joueur :
Le jeu dispose de zones instancées en dehors de votre groupe, vous rencontrez les autres joueurs dans les villes (ce qui en soit n’est pas révolutionnaire je l’admet). Contrairement à de nombreux MMORPG de l’époque, le niveau maximum pour votre personnage est le niveau 20. Il est donc rapide d’arriver à ce niveau (10-15h), et une fois au niveau 20 vous devez continuer à vous parfaire entre votre équipement et vos compétences.
Le build de votre héros se limitera à 8 actions (sorts / attaques / soins / etc), dont une élite ce qui vous demandera de réfléchir afin d’avoir un build équilibré et efficace. Les combinaisons sont donc nombreuses et le jeu contient plus de 1300 compétences différentes. Il vous faudra ainsi adapter votre build template selon vos donjons et vos missions. Les ennemis sont placés sur le long de votre chemin, mais on peut noter le fait qu’ils ne respawn pas après avoir été éliminé. Il faut revenir en ville pour retrouver les ennemis au même endroit. D’ailleurs attention, les ennemis ont également un bon champ de vision et n’hésiterons pas à vous poursuivre si vous désirer traverser la carte (Pour la première fois, car les villes sont des zones ou le personnage peut se déplacer instantanément.
Pour sa sortie, Guild Wars se targuera d’être un jeu magnifique. La grande majorité des missions vous aurez besoin d’être à plusieurs, chose extrêmement simple car de nombreuses personnes dans les villes partagent les mêmes objectifs, il y a (on dirait plutôt “il y avait aujourd’hui”). Jouer à plusieurs avec une équipe composée de gens inconnus devient rapidement une excellente experience. Dès que le niveau de jeu globale augmente, il est recommandé d’avoir un trio Tank/Heal/DPS

Le jeu n’offre pas de craft très élaboré, mais compense par d’autres points forts : des serveurs solides, des patchs rapides et efficaces et un jeu aux temps de chargement globalement rapide : Le jeu télécharge votre carte et lorsque vous jouez, les autres cartes se téléchargent. Vous ne remarquerez rien et tout est rapide.

Un modèle d’équipement classique mais efficace

Les armes / armures se range en plusieurs classes selon leur rareté :

  • Noir – Commun
  • Bleu – Rare
  • Doré – Très Rare
  • Vert – Unique

Le jeu offre la possibilité d’améliorer ses armes et armure en y ajoutant des runes, insignes et des inscriptions.
On peut aussi, en plus d’utiliser des consommables classiques (potions / avantages) utiliser des costumes, collectionner des miniatures (Mini créatures qui vous accompagne, utile pour les titres mais ne sert à rien en combat)

Guild Wars premier du nom sur PC, c’est 4 jeux :

  • Guild Wars – Avril 2004
  • Guild Wars Factions – Avril 2006
  • Guild Wars Nightfall – Octobre 2006
  • Guild Wars Eye of the North – Aout 2007

Le jeu original Guild Wars, également appelé Guild Wars Prophecies est sorti en 2004, et grande nouveauté pour l’époque, il ne demandait pas d’abonnement. Les jeux Guild Wars Factions et Guild Wars Nightfall sont eux des “Stand alone”, c’est à dire que vous n’aurez pas besoin du jeu de base pour les utiliser. Seul Guild Wars Eye Of The North (Ou GWEN) est considéré comme une réelle extension orienté PvE. Pour y jouer, vous devez posséder une des 3 précédentes version.

 

Guild Wars Prophecies – L’original

Club-Retro-GW-Prophecies

Le jeu vous offre la possibilité de choisir entre 6 professions, en somme assez classique : Guerrier, Moine, Envoûteur, Elementaliste, Nécromant et Rôdeur. Il se déroule dans une région appelé la Tyrie.

En guise de didacticiel, vous pourrez faire vos premiers niveau dans l’Eden, une partie limitée de la Tyrie, région verdoyante. Une fois le didacticiel complété, le jeu peux commencer et vous voilà d’une une Tyrie méconnaissable, qui 2 ans plus tard à connu “La Fournaise”, c’est à dire la guerre avec les Charrs. Ainsi vous ne pourrez plus retourner dans l’Eden (Petit conseil : tâchez de compléter toutes les quêtes et de grimper le plus de niveau possibles dans l’Eden !).
Là grand changement d’ambiance, le climat semble de suite beaucoup plus dur, fini les champs d’herbes jusqu’à perte de vue et bonjour la terre aride et le ciel sombre et rouge.

Le mode solo consiste à réaliser 25 missions coopératives (ou donjons) le long de votre aventure, où de nombreuses quêtes annexes vont s’entremêler au nombre de 205. Les missions coopératives, de plus en plus dures demande au joueur de jouer avec finesse et stratégie. Le jeu emmène également de nombreux moment marquant, comme vaincre un double afin de décrocher la possibilité d’avoir une profession secondaire, ou l’arrivé sur l’archipel des iles de feu et la mission finale : le précipice de l’enfer.

Guild Wars Factions

Club-Retro-GW-Factions

Cap sur l’Asie médiéval avec cette extension et sur le jeu compétitif. Cette extension comporte le mode solo le plus court des 4 jeux, mais également le plus simple pour atteindre le niveau 20 en raison des meilleures récompenses.. Dans cette épisode, le jeu se déroule dans la région de Canta. Les nouveaux paysages offrent des décors magnifiques pour l’époque, qui restent bien agréable aujourd’hui. Il offre deux nouvelles professions : Le ritualiste et l’Assassin. Je ne vous cache pas que je n’avais guerre apprécié ce jeu lors de ça sortie mais je suis en train d’y replonger avec un Ritualiste avec d’obtenir le titre de Survivant, qui consiste à atteindre le niveau 20 sans mourir une fois. La carte y est plus petite que sur Prophecies car l’essentiel du jeu n’est pas dans le solo, le point le plus marquant de ce jeu est la guerre des factions : vous pouvez choisir entre 2 factions : les Kurzicks ou les Luxons et participer a des batailles pour conquérir plus de territoires, regardez par vous même 🙂

 

Lorsque votre alliance détient la capitale, vous pouvez vous lancer à 12 joueurs dans une mission élite. Factions est une extension qui a grandement participé à la popularité du jeu, que ce soit en Asie, en Europe ou en Amérique du Nord.

Guild Wars Nightfall

Club-Retrogaming-GW-Nightfall

Le jeu Guild Wars Nightfall, contrairement à son prédécesseur Factions est axé PvE. Largement inspiré des atmosphères du Sahel et d’Afrique du Nord en général, on est bien loin d’un copier coller des précédents environnements de jeu. On peut noter comme amélioration dans ce jeu l’arrivé de héros pour vous accompagner, à qui vous pouvez donner des consignes, mais que vous pouvez aussi personnaliser : Armures / Armes / Build.

Rien de bien transcendant dans cette version du jeu au niveau du Gameplay, mis à part 2 nouvelles professions (Derviche et Paragon) et un système de réputation est aussi mis en place, qui vous permettra de gagner des titres et obtenir des avantages auprès de certains clans. On arrive rapidement au niveau 20 mais le jeu commence seulement à ce moment et l’aventure y est très rythmé.

Le jeu contient 20 missions coopératives à remplir, et un total de 250 quêtes à accomplir, de quoi largement vous occuper.

Guild Wars Eye of the North

Club-Retro-GWEN

Le dernier volet de la première génération de Guild Wars est quant à lui sorti il y a presque 10 ans, le 31 Août 2007 et est une extension qui fonctionne avec l’un des trois précédents jeux. Le jeu est le lien direct entre Guild Wars et Guild Wars 2. On peut noter avec cette version du jeu l’arrivé d’un mode difficile, 3 nouvelles races non-jouables mais jamais vu auparavant : les Norns, les Asuras, les Sylvaris. L’extension reprend le système de réputation avec ces différentes races. Géographiquement, le jeu se déroule sur la carte de Prophecies, dans les régions du nord. Plus dur et moins accessible que les précédents GW, il vous demandera de bien maîtriser le jeu de base. Ici, impossible de progresser loin tout seul, le jeu est axé sur la coopération.

Il faudra également compléter 18 donjons, dans les deux modes de difficultés, vous pouvez également découvrir de nombreuses compétences exclusivement réservé au PVE. Rien de simple en difficulté normal, cette extension demande vraiment de beaux efforts qui seront bien récompensés : Cette extension comprend beaucoup d’armes et d’armures supplémentaires, bref un régal.

Suivre l’histoire global demande beaucoup d’implication, mais cette extension permet d’enrichir l’univers de Guild Wars et d’en savoir plus sur les guerres de clans et de race du monde de la Tyrie.

Il vous permet d’obtenir des titres honorifiques et des bonus pour votre personnage de Guild Wars 2 par le biais du panthéon des héros. GWEN relance l’intérêt de Guild Wars Prophécies et permet au joueur de patienter avec une aventure fort en challenge.

 

En conclusion

Ce que je retiens de ce jeu, en outre des plus de 600 heures passés au fur et à mesure des années, c’est que je n’avais jamais connu une expérience jeu similaire et agréable. Parcourir les quêtes et des donjons tout le long de la nuit avec mes amis, des joueurs du monde entier m’a donné l’impression de vivre une aventure formidable. En y ayant essentiellement joué en PvE, le jeu est extrêmement plaisant et l’histoire très complète. Pour complètement maîtriser ce jeu, il faut encore y passer plus d’heures, mais seul ou à plusieurs, il ne faut pas beaucoup de temps pour se laisser prendre et passer du bon temps.

Il y a encore bien des aspects que je n’ai pas détailler (compétitions et tournois / mode spectateur / La Fournaise des Lamentations).

Si l’aventure vous tente, vous pouvez facilement trouver une clé CD de Guild Wars pour moins de 20€ sur internet ou sur Steam : Le pack Guild Wars Trilogy se vend à 29€. N’hésitez pas à rajouter le nom de votre personnage dans les commentaires pour que l’on se retrouve ! Je vous recommande également le site : https://wiki.guildwars.com/  pour obtenir plus d’informations et d’aide lors de vos parties.

Slippy Toad
Fondateur du site, crée juste pour le plaisir de partager mes experiences et mon amour pour le rétro, on peut dire que ça commence par la recherche des jeux de son enfance, puis on ne s'arrête plus ! Grand fan de Gran Turismo, Resident Evil, Metal Gear Solid !

Ecrire un commentaire